Les algues vertes peuvent tuer, pour cause d’émanations d’hydrogène sulfuré, un gaz toxique voire létal… c’est expliqué dans cet article hallucinant :

ALGUES VERTES, UNE POLLUTION MORTELLE ENCORE SOUS-ESTIMEE

(…) La publication en moins d’une semaine d’un « rapport » commandé à l’Ineris, qui a confirmé, bien au-delà de ce qui était admis jusqu’à présent, l’extrême nocivité des algues vertes qui défigurent les côtes bretonnes, puisque la santé humaine est clairement menacée aux dires des experts de l’institut (…)

Alertes médicales depuis dix ans, pollutions minorées, agriculture industrielle toujours plus catastrophique en termes environnementaux (et sanitaires, du coup), rejetant des infinités des nitrates et ayant aussi pour conséquence l’invasion des fameuses algues vertes. On est verdâtres…

Et un coup au cœur, un de plus, pour la Bretagne, contrée magique et têtue, une espèce d’Ariège Atlantique quoi, maintenant défigurée et empoisonnée, qui s’est déjà mangé, en plus, le pétrole de l’Erika et les saignées (par le feu ou les ordures) de Brocéliande…

§

(Next épisode : De comment j’ai enfin pu caler les abonnements Mail et RSS pour ce petit blog ^^)

Publicités