Grignotées par les activités humaines, les forêts vierges du Grand Nord sont en danger de disparition rapide. Des chercheurs sonnent l’alarme.

08.10.2009 | Nikolaï Podorvaniouk | Gazeta.ru

Les dernières forêts de la Terre que l’on peut encore qualifier d’originelles, vierges et inviolées sont les forêts boréales de Russie, du Canada et d’autres pays nordiques. Une équipe internationale de chercheurs dirigée par l’Australien Corey Bradshaw a étudié leur état et les facteurs qui le déterminent, arrivant à la triste conclusion qu’elles courent à brève échéance un danger fatal, le pire auquel elles aient jamais été confrontées.

Lu sur Courrier International, la suite de l’article est ici :

LA SIBERIE SOUS LA MENACE DES TRONCONNEUSES

… A l’heure où les gros financiers de ce monde cherchent à filouter avec des crédits carbone Redd et qu’on décompte les jours avant Copenhague, une alerte (de plus, certes, mais pas moins importante) qui refroidit, sans mauvais jeu de mots… Il ne suffira pas de couper l’eau quand on se brosse les dents, hein. Il faudra bien davantage. Tout revoir, à commencer par notre place d’humains sur la Planète.
Pffff ça me désole cette nouvelle… :-(

Publicités