(Motif principal du billet : l’incredible program trouvé à ma gauche ! *clap clap*, philo de T-shirt, trop beau pour être faux. J’adore ce truc)

…So, les vegan dans tout ça ?
Hormis ce nom rigolo de SF « de la planète Vegan », cela consiste à prendre en compte, en plus des produits et sous-produits animaux (oeufs, laitages, et même miel !), les produits non destinés à l’alimentation, cuir, laine, os, etc.

Voir la définition de chez AVIS :

Vegan : terme anglo-saxon, souvent traduit par  » végétalien  » en français. Seulement, un vegan, en plus d’être végétalien, n’utilise aucun produit d’origine animale dans toutes les facettes de sa vie. Que ce soit ses habits, chaussures, produits cosmétiques, objets divers, agriculture, loisirs, etc.. Il n’utilise donc ni cuir, ni laine, ni fourrure, ni cire d’abeille, ni produits testés sur les animaux, etc.. Un vegan n’accepte d’utiliser dans sa vie, que des produits non-issus de la souffrance d’un animal : végétaux, minéraux ou micro-organismes (non-testés sur les animaux). Ce mode de vie reste un idéal, mais il est le plus approprié, à notre avis, et il tient à chacun d’y tendre suivant ses possibilités.

Le plus cohérent, je trouve, mais carrément le plus dur à suivre… surtout pour le miel.
Plus facile à la limite pour le cuir (surtout après avoir vu le calvaire des vaches indiennes :-S), pas impossible pour la laine. En fait il faut re-réfléchir à chaque geste de sa vie…
Je ne sais pas encore comment me situer par rapport à ça (pas le courage de sauter si loin d’un coup, surtout, je le crains), ça me tarabuste, juste…

Mais j’adore ce truc des sept messages.

Allez, je rends l’antenne :P

Publicités