Cette petite pétition promise à grandir (I hope) est destinée à la Cour Européenne des Droits de l’Homme, et concerne, on l’aura saisi, la reconnaissance du génocide Amérindien comme crime contre l’humanité.

PETITION – GENOCIDE AMERINDIEN

Quoi de neuf dans tout cela, me direz-vous.
Rien, si ce n’est -nuance de taille- qu’il ne peut y avoir de prescription pour de tels actes.
Que quoi qu’ait dit exactement Chef Seattle, puisque tournent diverses versions plus ou moins folkloriques de ce fameux discours évoqué ci-avant, il y avait quelque chose d’imprescriptible justement dans ses mots, et une prophétie à entendre.
Et qu’en y réfléchissant une demi-seconde, il paraît de toute manière inconcevable de s’outrager de la destruction d’un peuple sans être autant choquée par la destruction d’un autre.

Je n’ai, d’évidence, ni la case espace-temps, ni l’exhaustivité, ni quoi que ce soit d’objectif pour justifier les choix impossibles de certains combats et pas d’autres, mais n’empêche. Si un peu, un peu, d’universalité pouvait faire basculer les regards, forcer les paupières, si seulement on pouvait éduquer les cœurs, et si l’on travaillait à les agrandir.

De fait, un de mes prochains craquages livresques ira probablement du côté de cette histoire-là, j’ai bien envie de trouver Pieds nus sur la terre sacrée (ainsi que le temps de le lire, comme toujours), et quelques autres…

NB. Décidément aujourd’hui, les caprices de WP sont aussi surprenants que les générations spontanées de pétitions de l’autre-bout-du-monde !

Publicités