Revue de presse express, vers cet article de (again) Global Voices, sur les tribus indiennes du Brésil, état de Bahia, qui sont mises à mal par, devinez quoi, la spoliation des terres et le joyeux capitalisme mondial. Par ici, et pardon pour la brièveté :

BRESIL : L’ARRESTATION D’UN LEADER DES INDIENS TUPINAMBA
AGGRAVE LES TENSIONS DANS L’ETAT DE BAHIA

Il faudrait aussi parler -de tant de choses…-

* en miroir sombre et gluant de la catastrophe pétrolière, de la ‘marée noire annuelle’ due à l’extraction des sables bitumineux canadiens (un genre de pétrole over-crado), sur le Monde Diplo ;

* des pétitions d’Amnesty, encore et encore –je vous laisse aller voir, si jamais ;

* de la petite claque au miel et aux pesticides reçue avec le visionnage du Titanic apicole – la terreur pesticide, docu glaçant parmi les docus glaçants –et qui ne laisse absolument aucune excuse pour continuer à ingurgiter cette bouffe empoisonnée et toxique pour les abeilles, aussi ;

* et de la représentative histoire du Vilain petit écolo sur le blog de XXI, ex-parisien reconverti à la-vie-la-vraie qui se fait em…pêcher de bâtir sa ferme bio toute belle.

Baume au miel et au cœur (qui ne résout rien mais qui ouvre toujours quelques portes), de nouveaux livres s’invitent au Nid des Bois, dans le prochain billet qui arrive.

Publicités