Rat de biblio mood. (Comme toujours quand j’ai des choses urgentes à faire…). Il est vrai que parler plein/beaucoup/longtemps de bouquins me manque, oui. Et qu’il serait fort malvenu de ne pas relayer la découverte via les Nouvelles d’ailleurs, from Psyché de la PLACE DES LIBRAIRES, un endroit pour choisir sa crémerie littéraire ET commander en ligne, concept bien plaisant et Amazon-free (peut-on dire cela ?) pour quand ça nous irrite de passer par le gros vilain diffuseur.

Il ne me manque qu’à sauter le pas, ce ne sont pas les occasions qui manquent ^^

…Ensuite, et conséquemment, je psychote à nouveau sur le catalogage virtuel du Vaste Vrac Informe qui est censé constituer ma bibliothèque, toujours en expansion, toujours en désordre. Depuis le temps que je suis sur Anobii, avec plus de 500 entrées pourtant, je n’ai toujours pas réussi à entrer plus de la moitié de mon troupeau de livres – qui grandit plus vite que je ne peux faire les mises à jour.
Aspects positifs : caresser le doux rêve de classer tout cela par genres, formats, relectures, tags, etc… des liens avec d’autres biblios d’amis / de voisins ; une wishlist ; et une App iphone.
Aspects moins positifs : site pas beau et peu ergonomique. Traductions plus qu’approximatives. Chronophage (ça, comme les autres je présume). Pages longues à charger. Et… une App iphone dont je n’arrive pas à me servir. C’est bien la peine.

Donc ! Cette brève visite à la Place des libraires me fit faire un tour sur d’autres catalogueurs de livres en français tels que Libfly (pourquoi pas, mais je pige pas tout), et partant de là, à L’agora des livres, Ulike (où j’ai passé quatre secondes, malgré le côté multimedia), Booknode (pasbô, et m’ont faite fuir direct avec leur liste des meilleures ventes en pleine tête) et Babelio.
Babelio aurait ma préférence sur une impulsion ; je mettrais éventuellement L’agora des livres en second ; quant à la version française de Librarything, même pas en rêve, je ne me vois pas raquer pour cataloguer mes bouquins – l’Ariégeoise planque sa marmite de pièces d’or derrière le poële :D

Il faudrait surtout que ces solutions offrent la possibilité d’importer directement ma ‘grosse’ base de données anobiiesque.
Et puis que je prenne la peine de m’inscrire à plusieurs endroits pour tester les divers systèmes. Activité fascinante à garder en note pour la prochaine insomnie ;)

…Me voilà en pleine hésitation. Avis bienvenus ^^

(La raison me dictant bien sûr de laisser tout ça en plan, bicuz ça va vraiment, vraiment être chronokiller, et de mettre vraiment vite aux choses vraiment urgentes. C’est toujours comme ça, décidément)

*

EDIT du 4 juillet : et bien voilà la confirmation (si elle manquait), via le Rezo, que le gros Amazon peut écraser bien du monde avec ses platform boots :

AMAZON, DE L’AUTRE CÔTE DE L’ECRAN – sur Information 2.0

…Même si je me doutais partiellement des conditions de travail là-dedans, ça laisse songeur… Le coup des six points pour se faire virer, fallait oser, tout de même.

 

 

 

Publicités