Bulle bleue et papier kraft, mutation imprévue en attendant (encore un petit moment, il semblerait) le vrai saut vers le .org. J’ai profité de cette armistice gris-bleu pour mettre ma peau d’hiver, balayer un peu dans ma petite bulle blogueuse, bricoler assez grossièrement une bulle rouge, voisine, pour y loger quelques recettes & considérations de cuisine (c’est dans la colonne de droite mais aussi là : Cuivre & Cumin), trier mes quelques liens, avec une petite frayeur buguesque, et renoncer pour la semaine en cours, voire pour le mois en cours, à réserver encore plus de temps pour me mettre au virtuel déménagement, qui ne laisse de m’angoisser.

En résumé, j’ai donc un nom de domaine qui ne me sert pour l’instant à rien (même s’il ne coûte pas grand chose), mais surtout une bonne petite surprise de m’être laissée attraper par cette skin toute en bulles – souvenir visuel infiniment tendre d’un papier peint face auquel je m’endormais quand j’avais à peine trois ans, dans une petite maison depuis longtemps quittée… j’avais très peur du loup. Et c’était mes premiers livres… :)

Comme nous nous entretenions de ça récemment avec une certaine Psyché hantant assidûment les lieux ^_^, il est probable que le changement de peau induise un certain changement d’écriture. Je n’avais pas vraiment prévu ça, je me suis laissée guider au gré du vent frais, et donc nous verrons bien. Il me reste également à retailler les photos, trier ces catégories toutes mélangées, plein de petites choses… Et j’ai toujours plein de billets-brouillons, et toujours pas assez de temps, mais ça c’est un air connu sur cette Clef comme sur d’autres portées ;)

Je constate d’ores et déjà que j’ai ici un peu plus de lisibilité (ce n’était pas dur de faire mieux), une taille de police un peu moins minuscule et une colonne principale un peu moins étroite… Et c’est encore plus agréable pour les commentaires, qui demandaient jusqu’alors des lunettes laser ;)

L’heure étant presque tardive, je retourne à la séance revival Alias saison 2 – elles étaient bien tout de même ces premières saisons, peut-être que cette fois j’irai jusqu’au bout de la série !

Bises bleues, à très vite, ici ou en zone rouge cuivrée !

Publicités