Archive for décembre, 2010


…brûlera bientôt si l’on ne se lève pas tous contre ce qui est purement une guerre aux pauvres. Aux Roms, aux marginaux, aux SDF, aux ‘genss qui travaillent’ c’est-à-dire aux travailleurs sans toit, aux vrais écolos sans bilan carbone, aux milliers de personnes, qui vivent, dans ce pays tellement civilisé, dans quelque chose de non fixe, dans une tente, une yourte, un camion, une cabane. Un tipi.
En attendant la Réserve. Lire la suite

Vaste et infinie promenade que celle entre les plantes, qui soignent, qui réparent, qui apaisent. S’en tenir aux plantes médicinales pourrait paraître réducteur, mais le sujet est en lui-même si étendu qu’une petite percée d’apprentie herboriste dans la forêt des livres permettra de débroussailler un peu – et de se faire plaisir beaucoup.

Loin d’être exhaustif, bien sûr, mon rayon « herboristerie » se targue de quelques exemplaires que je suis bien contente de retrouver, et se lit non pas d’une traite mais en étoile, en petits bouts, en consultations épisodiques… Et se trouve être très mélangé avec des sujets proches, sans être spécifiquement médicinaux, tels que les arbres (penser à une B-Bulle arbresque), le jardinage biologique, la cuisine des plantes sauvages, etc.
Je commencerai donc par mes préférés, et me retiendrai d’y adjoindre tout plein d’autres choses sur les jardins, la botanique, et les brins de paille révolutionnaires. Lire la suite

La tête dans les cartons, je traîne au chaud et j’achève de dépoussiérer mon petit carnet de route. Cette randonnée, ou plutôt ce mince voyage de presque sept jours dans le piémont Pyrénéen, ce fut quelques pas de loup dans une vie, quelques étapes, mais qui ont particulièrement compté pour moi. C’est un trajet auquel je songe souvent, de ceux que l’on continue à parcourir en rêve, dans nos sentiers parallèles.

A propos de parallèles justement, j’ai donc, comme deviné, niché dans un petit blog tout exprès, les notes en mots et en couleurs de ce morceau de route, dans la bulle « Partitions » à votre dextre, et sinon par là :

Sept jours sur la voie du Piémont
– Petit parcours au pied des Pyrénées

…Voilà qui est fait. Je m’en vais songer au coin du feu à de futures balades.
En vous souhaitant de bons chemins de traverse :)

Entre toutes les choses que je ne veux pas perdre, il y a ce texte.
Trouvé sur Mountain Wilderness (un endroit où l’on ramasse ses mégots en montagne, pour l’esquisse) & retrouvé dans mes cartons myspaciens.

A propos de cet exil, virtuel mais un peu forcé, depuis mon ancien blog MS, comme on le sait peut-être déjà, je ne décolère pas… de la mise en page sabrée mais surtout, vraiment, de la perte irrémédiable des commentaires, ceux de mon blog mais tout autant ceux des lieux amis, auxquels je tenais, réellement, et qui m’ont fait tenir, à une période plus froide que la présente.
C’est *cela* que j’aurais voulu garder, c’est *cela* qui est perdu. Pas de mots pour les pas perdus.

Mon amie H. – qui passe par ici de temps en temps ;) – a vaillamment relogé ses beaux billets dans un lieu plus océanique (en vérité, oui :) ), je lui embraye le pas pour réinstaller deux-trois choses ici à mon tour.
Et concernant le, entre guillemets, ‘gros morceau’ de ma petite randonnée au pied des Pyrénées, je vais bidouiller une page voisine, ou un blog voisin, je ne sais pas encore.

Pour se consoler, rien ne vaut un peu de neige sur le présent jardin bleu, et quelques pas blancs. :)

En attendant, donc, je ne me lasse pas de caler mon pas sur le pas de ce texte-là, avec une pensée pour les infatigables marcheurs, à ceux qui se reconnaîtront ou non.
Que je livre tel quel, pas irréguliers et chemins pentus inclus…

§ Lire la suite