Sauver le savoir et restaurer la pratique de l’herboristerie / sauver des serres historiques à Auteuil ; voici les deux actions-germinations de ce soir. Pardon de la grande brièveté du billet, entre chat boîteux local et séisme global, j’ai le coeur en fusion moi aussi. Vous trouverez donc les infos dans les liens donnés.
Plantes encore et toujours. ça bouge du côté des herboristes (et des wannabe :P), suite au grand danger dans lequel se retrouve la phytothérapie actuellement, malgré (ou à cause de) un intérêt toujours plus important de la population pour cette médecine naturelle. L’Association pour le Renouveau de l’Herboristerie lance un appel :

La Garance Voyageuse – appel pour le renouveau de l’Herboristerie

Comme indiqué dans le lien, on peut envoyer un mail de soutien pour cet appel qui pose les objectifs suivants :

Consultation herboristerie La Garance voyageuse

Ces dernières décennies, de plus en plus de Français ont recours à la phytothérapie pour se soigner comme pour entretenir leur santé. Ce marché -entre les plantes médicinales et les compléments alimentaires- représentait un chiffre d’affaire de 240 millions d’euros en 2007. La demande augmente régulièrement d’environ 17% par an depuis les années 2000.

Cette prise en charge individuelle par le recours à la phytothérapie et aux produits à base de plantes présente un réel intérêt pour soulager les coûts de santé publique.

Cependant, elle suscite des questions de sécurité d’emploi par rapport au bénéfice de leur usage :
- qualité et identification de la matière première
- sécurité des différentes formes galéniques sur le marché
- qualité du conseil dispensé dans les magasins spécialisés De même la question de la préservation des populations sauvages des espèces concernées, en France comme à l’étranger, pose question.   Avec le décret n° 2008-841 du 22 août 2008, 148 plantes sont en vente hors monopole pharmaceutique ; actuellement, il n’existe pas de formation ni de diplôme permettant de valider une compétence professionnelle adaptée à ce nouveau contexte d’usage des plantes médicinales. De même il n’existe pas de label permettant d’assurer que les populations sources, sauvages ou cultivées, sont gérées de façon pérenne.

Les acteurs du réseau plantes médicinales étant de plus en plus nombreux (cultivateurs, collecteurs, importateurs, grossistes, distributeurs, magasins spécialisés), les signataires appellent à :
- une fédération des acteurs de ce réseau ;
- la formation et la validation de compétences capables de dispenser des conseils avisés ;
- la labellisation des magasins spécialisés aptes à conseiller et distribuant des plantes exploitées de façon durable.

Cet appel a reçu, entre autres, le soutien de : Bérengère Arnal (directrice DU phytothérapie Paris XIII), Jean-François Astier (NaturaMundi), Clotilde Boisvert (fondatrice Ecole des Plantes, Paris), Patrice de Bonneval (Ecole lyonnaise des plantes médicinales), François Couplan (fondateur Collège pratique d’ethnobotanique), Paul Goetz (rédacteur chef Phytothérapie), Thierry Thévenin (Syndicat SIMPLES)

Pour soutenir cet appel : envoyer un mail de soutien à herbo-garance@orange.fr

§

Et justement, en parlant de plantes à sauver & pratiques à pérenniser, il est un lieu parmi les plus symboliques qui est menacé en région parisienne, par un tournoi sportif  friqueux qui plus est, j’ai nommé les Serres d’Auteuil. Que je ne connais que de nom et que j’aimerais bien visiter, au même titre que le Jardin botanique de Montpellier, ou le Parc oriental de Maulévrier, ou les grandes serres du Muséum à Paris…

Pétition : Sauvons les Serres d’Auteuil

Des précisions sur le site La tribune de l’Art : Serres d’Auteuil : Delanoë lâche tout pour sauver son projet. Libé en avait parlé le 5 février : Serres d’Auteuil, les experts montent au filet, et un article plus récent indique que Roland Garros resterait à Paris, et que donc le lieu s’agrandirait en ce sens. Pétition, donc !

§

Triple Edit :

=> Je ne vous ai pas rappelé la pétition européenne pour la sauvegarde des plantes médicinales, dont j’avais parlé ici :

Pétition : Pour la liberté des plantes médicinales

=> Et, bon d’accord, elle est députée européenne (Europe Ecologie) mais l’article de Michèle Rivasi vaut quand même la lecture :

« Mon plaidoyer pour les plantes médicinales » – sur Rue89

=> (later) Reçue à l’instant, une vidéo du Collectif pour la Défense de la Médecine Naturelle :

Guérison Défendue
– les remèdes naturels que l’U.E.
et les multinationales pharmaceutiques
veulent vous interdire

…La pétition européenne estampillée « guérison naturelle », la bonne grosse pétition pas hoax, donc, est finalement bien dans ce dernier lien, foncez !

(27 avril) A y être, j’ajoute également la pétition d’Avaaz pour les remèdes naturels, à signer ici. ça urge, c’est pour avant le 1er mai donc dans trois jours !!

§

Davantage de choses à dire et à faire très bientôt… Je vous laisse rêver aux renaissances possibles dans cette ambiance de fin du monde.

Photographie, superbe, trouvée sur le photoblog de Jean Boccacino : Boccacino Images.

Publicités