Comment dit-on « île du bonheur » ou « île de la fortune » en japonais ? La réponse en bout de billet. En attendant, et comme dans l’ancien temps de ContreChant, une grosse moisson au milieu d’une longue absence.

Prologue : l’impossible billet.

… Ou comment résumer en quelques lignes (rapides, brèves, toujours la vitesse virtuelle qui nous rattrape et nous double), à la fois les voies du virtuel, donc, qui nous parlent d’un monde très – trop – réaliste, incarné, où tout vit et souffre, et où un peu de joie, aussi, quand même / et dans le même temps dédoublé, les routes réelles de notre vraie vie tridimensionnelle, où il se passe bien des choses cette année, du beau, du triste, du terrible, du génial. Mouvances climatiques sous le ciel du Nid et ailleurs, chantier complet, dans les tribus proches, dans les cœurs battant à l’unisson avec les nôtres.

Donc bien sûr, je ne peux vous parler de tout ça, de ces routes du réel, ici, d’autant que certain-e-s sont déjà au fait des actualités privées. Je pourrais, à nouveau, expliquer en détail ce que je ne sais pas très bien moi-même, à savoir, les raisons de cette présence en pointillés, en ce moment, sur la Clef et ailleurs. Certaines évidentes, d’autres plus obscures, et toujours, de plus en plus, le problème de l’ambivalence face à l’ordi/l’écran/les téléphones, comme une pierre dans mon jardin, qui me regarde et rigole de ma perplexité face à son paradoxe foncier. Bref.
Je vous épargne la suite de la tirade, et comme vous pouvez le constater au vu des effluves qui émanent de l’office de Cuivre & Cumin, quand je n’ai plus le temps ou le nerf pour me péter le dos sur mon ordi et que je ne suis pas au travail / au jardin / au lit / au livre, je cuisine un peu.

Sauf là de suite.
Profitons donc des ronronnements en cadence de l’ordi, l’autre – puisque mon petit mac m’envoie le signal, fort, de claquer le même jour que son patron à la Pomme et que l’insomnie des Draconides me permet de squatter celui de mon grand mec – et celui bien plus naturel du chat, pour poursuivre le nettoyage d’automne et étiquetter les récoltes de la saison claire. Ce qui n’est pas rien, en termes de liens et de projets découverts, puisque j’ai commencé ce brouillon il y a quatre mois (!) et que la vitesse, toujours elle, qui vieillit tout précocément, m’en a fait enlever un bon paquet, déjà désuets.

Et je dois aborder un point peu glorieux. J’ai au départ remonté ce blog pour deux choses essentiellement : partager des liens & actions, et parlotter de beaucoup de choses et surtout de livres. Pour le second aspect, ça pourra continuer au fil de l’eau. Pour le premier… Je disais dans mon billet inaugural que je voulais partager mes découvertes avec mes proches ou connaissances qui étaient hors réseaux sociaux.
Mais.
Dans la mesure où la plupart d’entre mes lecteurs réguliers sont aussi sur un certain réseau social, et où la cible principale, donc, ceux-des-miens qui n’y sont pas – pour de très bonnes raisons -, n’a répondu présent dans un seul cas (et pas des moindres, Shambalah la belle pour ne pas la citer ^_^), je vais devoir procéder plus simplement.
En effet, il est plus que long de tout linker à la main, ici, de mettre en forme, commenter, structurer, et tout. Et je suis bien obligée de constater que parmi la petite centaine de personnes qui ont demandé et/ou reçu l’adresse de la Clef, l’écho est fort en qualité (ô combien) mais très faible en nombre. En clair, et toujours parlant de l’aspect « partage-linkage », beaucoup de temps pris pour un résultat, d’échos, de réactions, de tissage en bref, très excellent chez les personnes déjà connectées en réseau FB, et quasi nul chez les autres.
Cible ratée – sauf une donc.
Tout ça pour dire que cela va beaucoup, beaucoup plus vite de partager un lien, une pétition, un article sur ce satané Facebook, que je trouve par ailleurs toujours aussi moche et peu adapté aux longues discutes, c’est vrai. Et que je ne vais plus pouvoir faire des doublons, là-bas et ici, comme je le fais depuis deux ans.

Le cap de la Clef risque donc de changer un peu, et le petit navire, de voguer plus lentement et de se concentrer davantage sur les trésors de lecture & autres resssortissants imprévus de la blogodiversité. Voilà voilà :)

* * Shambalah ma douce sister, du coup, je n’ose pas te dire de t’inscrire sur ledit réseau, parce que c’est vraiment chronophage et structurellement bizarre, de mon côté j’essaie de m’en dépêtrer sans y arriver, vu qu’il n’y a rien de plus pratique pour les news des assos et le partage d’articles, bref, toujours l’ambivalence de l’outil du Net ! C’est juste pour te dire que si tu ne vois plus passer autant de liens, c’est qu’ils sont logiquement là-bas, et que je n’ai pas encore trouvé de moyen plus rapide, et moins prenant que le blog ou les mails – dont je n’avais quasi jamais aucun retour quand je les envoyais par poignées, ce qui était fort long aussi * *

Je ne promets pas d’être plus régulière dans les temps qui viennent. Présente par le coeur, ça oui, toujours, mais présente par la présence, disons, ce sera sans doute plus aléatoire.
(Et non que ça ne me manque pas, les lettres & les liens par-dessus les distances quelles qu’elles soient ! Plutôt un truc cyclique, un passage plus réceptif et moins actif, un peu Yin, à l’entrée au chaud dans la saison sombre – une vraie nidification, pour le coup ;) )

Bon !
Allons faire un tour sur l’île du monde, dans un franc désordre de nombreux ports et d’un peu de blabla…

§

ATOMES EN FOLIE

Plus ça va, plus la question du nucléaire me paraît terrifiante, et centrale, si j’ose dire. L’aboutissement ultime du Progrès et de la Domination. Le feu des démiurges, la folie en roue libre. Très marquée – comme tant d’autres mais avec une pensée particulière pour les jardins japonais de mon coeur, leur beauté formelle contaminée et irradiée par une technologie de mort, dont on se gargarise en France, au lieu de se couvrir la tête de cendres au plutonium – par la catastrophe survenue cette année au Japon, je signale l’existence d’un second organisme indépendant de mesure des radiations, outre la célèbre CRIIRAD (avec des pétitions !), suite à la rencontre d’un de ses membres. Il s’agit d’un laboratoire citoyen, dans les termes, basée dans l’Ouest (Bretagne, Normandie) nommé ACRO, Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l’Ouest, qui fait venir des échantillons divers du Japon, aliments, objets, produits, pour en mesurer la radioactivité, de façon totalement indépendante des gouvernements japonais ou français ou de l’entreprise Tepco (l’EDF local si j’ai saisi). A voir et à soutenir !

Comme pour le reste, on ne saura sans doute jamais le fin mot de l’histoire pour l’explosion ayant fait un mort à Marcoule, comme pour l’inondation de la centrale de Fort Calhoune au Nebraska, mais rien n’empêche de parler du peu que l’on sait…

* MANIF !! * C’est le 15 octobre, samedi prochain, dans les grandes villes, on y va ! Manifestations interrégionales pour l’arrêt du nucléaire

Demande de fermeture de la centrale de Fessenheim – Réseau Sortir du Nucléaire

Les essais nucléaires sur les îles Marshall – via Psyché, je crois bien

Fukushima : la décontamination prendra plusieurs dizaines d’années – Nouvel Obs

Et ce qui devait arriver AREVA : la police à la solde d’AREVA, quand la liberté d’informer devient un délit – Réseau Sortir du Nucléaire

Et pour capter autre chose que des neutrons… La radioactivité expliquée aux enfants – ACRO

…Et je conseille sans réserve un documentaire aux allures si SF qu’on a du mal à croire qu’il est intégralement vrai, et fou, Into Eternity, sur l’enfouissement des déchets nucléaires en Finlande, à grande profondeur, avec la question de trouver comment dire aux gens de dans 100 000 ans comment ne pas y toucher… Hallucinatoire.

§

BÊTES A L’AGONIE

Plein de choses à signer, et puis plein de choses à lire, ou l’inverse.
Le fait que ce chapitre soit plus fourni que les autres est surtout du à l’actif activisme des mouvements pour la cause animale. Beaucoup d’actions, donc beaucoup de liens.

* PETITION * Campagne Fishfight – parce que la moitié des poissons de la mer du Nord sont pêchés pour rien… Tout est bien expliqué dans cette vidéo en français.

* PETITION * Contre les farines animales – Cyberacteurs

* PETITION * Pour la pénalisation des maltraitances sur animaux sauvages – 30 millions d’amis

* PETITION * Pétition contre l’agrandissement de l’abattoir de Valdahon (25)

Quel droit pour les animaux – Le Monde (c’est rare, un article grand public qui ne dit pas trop de ‘bêtises’ sur le sujet)

* BOOK * Retour sur Une brève histoire de l’extinction en masse des espèces de Franz Broswimmer, avec des développements, sumériens, antiques, etc, un super article : 4000 ans de Fukushima (2 parties) – sur Fakir

* BOOK * ça taille sec sur les Cahiers, et pour une fois on va dire du mal d’un livre ici, ou le rapporter : Apologie de la mauvaise foi : l’inconsistante apologie du carnivore – Cahiers AntiSpécistes

One voice : le nouveau label est arrivé – label One Voice pour des produits sans animaux et non-violents
.
* ACTION * Sait-on jamais, il faut peut-être encore quelques témoignages (et c’est génial à expérimenter) : Participer à une thèse sur le mouvement pour les droits des animaux – forum VGFree
.
« Mais vous ne buvez même pas de lait bande d’extrémistes ? » Rappel des faits et leçon de choses : C’est quoi cette brique de lait – sur Eco89
… Donne quelques conseils pour éviter le pire, mais entre nous, ce serait tellement plus simple de laisser le lait de la vache à son veau et le lait de la chèvre à son chevreau… (je suis d’ailleurs en plein réflexionnage sur l’utopie rêvée d’un élevage-refuge qui ne s’occuperait des bêtes que pour leur fumier, et l’intérêt de leur pâturage si très spécifique et restreint, dans les perspectives d’agriculture agro-sylvo-pastorale… Un élevage où on pourrait ‘conserver’ les espèces menacées, sans utiliser ni leur chair ni leurs productions laitières ou d’oeufs, sans utiliser l’alibi de les préserver de l’extinction à condition qu’elles soient rentables…)
.
§
.
CORRIDOR DE LA MORT
.
Toujours dans la cause animale, spécial corrida, cet espèce de truc mal placé dans le patrimoine français (franchement…) et pas encore assez mal vu, bien que les 3/4 des personnes vivant en France y sont défavorables – mais pas 3/4 des élus, je parierais…
J’avais donné quelques uns des liens principaux dans Garder ses cornes, et parlé un peu de la pétition Pas de corrida à l’UNESCO, le sujet étant toujours d’actualité, et tant qu’il restera une bête à sauver…
.
.
.
Dernière minute : décidément on sera toujours en phase avec my Psyché friend, qui publie ce jour même quelque chose d’assez hallucinant ici : La façade de la violence – sur Psychopompe (que je conseille encore et toujours ;) )

§

PLANETE DE/VIE

Terre en vie, terre en vue, terre qui dévie… entre les coulées de boues haïtiennes dûes à des siècles de colonisation déboisante (tout-est-lié) et la mort des sols sur laquelle alertent sans relâche les Bourguignon (voir Basta, entre autres), plantes naturelles ou passées à la magie noire des OGM, forêts en sursis, et de quoi lire et ne pas lire !

* PETITION * Agrocarburants : Lufthansa fait le plein dans la forêt tropicale – ainsi qu’une pétition pour les palmeraies du Cameroun, et nombreuses autres actions sur Sauvons la Forêt

* PETITION * Tar Sands Action – contre l’exploitation des sables bitumineux en Amérique du Nord

Remettre les non-humains au coeur de la politique – uTime (une mine !)

Bad news et éclairages… Directive européenne sur les plantes médicinales – Institut pour la Protection de la Santé Naturelle. Histoire de mettre à jour la petite polémique sur ce qu’il en est vraiment de cette directive, et du sort des herboristes, dont il était question dans Garance qui voyage et Serres qui déménagentje dépoussière plein de billets anciens ce matin !

Plantes trafiquées… Faucheurs volontaires : la désobéissance civile à la barre de Colmar – le Républicain Lorrain, via Désobéir.net

Forêts en danger… La France veut-elle privatiser ses forêts et se débarrasser de l’ONF ? – Bastamag (ONF où l’on se suicide aussi, d’ailleurs, comme à France Télécom…)

Faisons un peu le point sur la situation des abeilles, notre première des 4 ruches n’est en fait pas vide mais en hibernation précoce (ouf) mais il n’en est pas autant pour la plupart des essaims dans le monde : Biodiversité, faut-il se préparer à un monde sans abeilles ? – sur Univers Sciences

* BOOK * en écho avec la critique de l’Apologie du carnivore citée plus haut, celle d’un autre bouquin modeux, pas bien gentil et pas bien logique non plus, mais bien égoïste et bien cynique, L’écologie en bas de chez moi : Pascal Bruckner, écolophobe… et irresponsable ? – Les Inrocks (eh oui !)

.

* BOOK * Vers des villes vertes, de Jean Zin : critique du Manuel de Transition (The Transition Handbook) de Rob Hopkins – LE livre qui relie pic pétrolier, global warming et solutions concrètes

§

ENFANCES & PSYS

(comme la revue éponyme) Parce que la révolution c’est aussi au bureau. Et que, malgré le démoralisant constat que le billet le moins lu de toute l’histoire de la jeune Clef de Fa soit Pétition – Ecole en Danger, je ne désespère pas (Never give up !) que le monde de l’enfance, le premier, le primordial, importe quelque peu à quelques un-e-s :

* PETITION * Pour en finir avec le carcan du DSM – via Amarige – le DSM c’est la classification américaine des maladies mentales, et les professionnels de la profession connaissent bien tous les problèmes qu’elle pose…

* BOOK * On agite un enfant, de Yann Diener, éditions La Fabrique – en urgence sur la pile à lire

jprosen – Blog sur les droits des enfants

* PETITION * Non à la casse des CMPP – contre le retrait des postes Education Nationale dans les CMPP
(bah chez nous cela fait bien longtemps que le poste d’instit du CMP a sauté, et celui des hospit est sur le gril… Qui a dit que les services publics, * tous *, étaient salement délabrés ?)

J’en profite, à y être pour recycler tous mes billets en compostage, pour signaler à nouveau ce très bon article, très en lien avec le bouquin de Diener : Enfance irrégulière – sur Vacarme

§

PERSONNES EN VIE

Il devient de plus en plus ardu pour moi de catégoriser les sujets (sujets de chapitre, et sujets tout courts) en humains / non-humains, tellement les fils entre les êtres, et les similitudes, sont plus forts et plus tissés serrés que leurs différences fondamentales. Considérons donc que le petit classement mis en place ici l’est pour des raisons de lisibilité, simplement, et n’a pas au final de raison d’être, puisque qu’il ne s’agit toujours que d’êtres…

Le mouvement d’occupation de Wall Street qui essaime partout, ils sont très à fond et ça bouge grave ! Occupy Wall Street

Indiens du Brésil : Menaces de mort contre des Indiens du Brésil – Survival International

… Indiens de France : Suicide chez les Amérindiens en Guyane – dossier spécial sur France-Guyane

… Et pratiques occidentales au Paraguay : Des fermiers démasqués depuis l’espace – Survival International

* PETITION * Les amoureux du ban public – about mariages dits mixtes

* PETITION * Pétition pour la taxe Robin des Bois – sur AIDES
(je suis devenue donatrice réguliere pour AIDES, au fait, allez y faire un tour !)

ça censure dur côté Roms : Expulsion d’un camp de Roms à Marseille : l’Etat durcit le black-out médiatique – sur MarsActu

Et ne surtout pas croire que les allers-retours à la con qu’on leur impose en détruisant leur vie en France leur offrira de meilleures conditions d’existence : La Hongrie met en place des camps de travail obligatoires – sur MYEurop

Enfin, si l’on veut encore s’illusionner sur le rôle joué par notre beau pays dans le traitement des Roms (dont les lois de ségrégation durant la seconde Guerre Mondiale n’ont jamais été abrogées après 1946, rappelons-le), un petit tour en train touriste : Quand la RATP affrète un tramway pour évacuer des Roms – si ça ne vous rappelle rien…

La France en Afrique : en finir avec le racisme, le colonialisme, le pillage et l’obscurantisme – ActUp Paris

Côté israélien… Tournée en France des objectrices de conscience israéliennes, infos & articles de presse – Collectif des Objectrices et Objecteurs Tarnais
.
Et côté palestinien… * PETITION * Le théâtre de la liberté de Jénine doit revivre – malgré les assassinats…
.
Une histoire parmi mille autres, en écho avec les Chroniques de rétention, et pour n’en citer qu’une parmi tous ces malheurs parfaitement dispensables : Quand l’administration sépare un père et sa fille pour trois longues années… – par la CIMADE
.
Un blog journalistique en direct d’Alger, d’une écriture impressionnante : Une femme à sa fenêtre
.
Et la critique très fournie et très allécheante de La chute du ciel, paroles d’un chaman Yanonami, que j’ai toujours davantage envie d’aller lire :)
.
Allez, pause, on rit un peu, et un peu jaune avec la propagande des lobbies pro-viande croqués ici : Le PNNS n’aime vraiment pas les végétariens – Insolente Veggie
.
Ladite propagande n’en est pas moins réelle, et vous allez voir le sournois renversement supposé des valeurs (où le ‘politiquement correct’ bah c’est forcément l’autre, et c’est la pente générale des écolophobes et végéphobes en ce moment) dans ce truc un peu écoeurant : L’enfer réussit son OPA sur le paradis – par Hypathie

§

SCHIZOPHRENIE DES ORDIS

Je me sentais déjà mal quand je comptais mes robots domestiques dans Time machine – 49 eyes. ça continue et ça ne s’arrange pas, comme je vous le disais, depuis que mon ordi personnel ne répond plus. Je me demande même (je ne le saurai que dans huit jours) si je vais pouvoir récupérer mes centaines de marque-pages (argh, je n’ai pas anticipé ça avec un logiciel qui va bien) et * surtout * plus d’un an de photos non sauvegardées sur le DD externe… Angoisse.
(Comme quoi, hein, l’esclavage à la machine, je le prends en pleine poire, là. Et ça pique)

Je me demande aussi, à tout prendre, si ce n’est pas le moment de faire un truc très fou, à savoir partager un ordi pour deux (j’hallucine de devoir écrire ça comme une contrainte horrible !), ne pas en racheter un de suite, me concentrer plus sur la vraie vie du monde réel, qui attend qu’on s’occupe d’elle, sur le sevrage partiel d’addiction webesque, et accessoirement sur d’autres achats plus urgents…
Si je compte, ça fait cinq ans que j’ai un ordi portable pour-moi-toute-seule, et que je fais ma geekette quotidiennement. Là je ne suis pas totalement privée, ou libérée, de connexion, il y en a une ici au Nid, et puis une au taf (et puis sur le téléphone, pfiou, en fait c’est dingue d’angoisser pour ça alors que je suis toujours hyper reliée, et hyper dépendante, on le voit.)

Alors donc, ça gratte côté Mac, mais pas seulement.

I’m a PC I’m greener tran a Mac – Greenpeace (en anglais)

Apple et Amazon sont dans un gros bateau : Fétichisme de la marchandise digitale et exploitation cachée : les cas Amazon et Apple – sur Article XI

On reste dans le topic avec cet article antérieur à l’annonce d’un certain décès : Apple : derrière la com’, les suicides – L’Humanité (eh oui aussi ! L’historique politique de l’Huma ne doit pas faire oublier qu’ils ont de très bons articles)

Les nanoparticules endommagent le cerveau des poissons – Pièces et Main d’Oeuvre, le lieu le plus radicalement remonté contre les nécrotechnologies, et à l’origine d’un texte fissurant sorti juste après la catastrophe nucléaire, qui m’a beaucoup fait cogiter sur ma cyberaddiction, entre autres.

Un peu d’obsolescence programmée… Electronique : bienvenue dans l’ère du vite acheté, vite remplacé – Bastamag

Et un peu de fichage… Onze députés votent le fichage de 45 millions d’honnêtes gens – sur PC impact

§

.

Ouf. Fin de parcours. Je vous laisse avec moult signatures et quelques semaines de lectures :)
.
(et je ne parle pas des miennes, qui crient famine et qui tendent leurs bras tentateurs, spécialement celui qui fait suite à l’explosion littéraire et surréaliste des Jardins statuaires, dont je ne suis pas remise des mois après, le magnifique Les Barbares, bellement dédicacé par Mr Abeille en personne et reçu par la grâce d’une amie qui a autant de coeur que de goût ;)
Bref, rendez-vous sur Babelio pour mes lectures en cours, il m’arrive même d’y laisser une petite citation, mais le plus souvent je liste surtout)
A bientôt, prenez soin de vous,
et restez à l’écoute des mille voix de Gaïa
:)))
*

PS. Vous l’aurez deviné. En japonais, « île du bonheur » ou « île de la fortune » se dit Fukushima.

Publicités