Tag Archive: animaux


Amis,

le vent souffle en ce moment, et pas seulement celui de La Horde du Contreventje vais avoir bien du mal à ne pas évoquer ce grand livre tout juste refermé dans mes mains, mais béant dans ma tête – et les étoiles spiralent à qui mieux mieux. Clef aléatoire depuis quelques semaines, comme vous l’avez vu, et beaucoup trop de choses tombent en pluie indistincte sur la flaque de mon écran. Certaines de ces gouttes parlantes, d’ailleurs, venant de certaines d’entre vous. Il va y avoir de l’écho :)

Je vous livre donc tout ce que j’ai reçu, je passe le témoin tout à trac et j’espère qu’il se transmettra, se démultipliera, et que mes ricochets, mes liens, mes cris, ne resteront pas sur la grève. Que vous ferez tourner, quoi, ce qui vous plaît, ce qui vous parle, et ce que vous ne pouvez passer sous silence.
Je compte un peu – beaucoup – sur vous, car je suis sur des sentes parallèles, et je ne peux pas trop, en ce moment, tenir le même rythme sur ma Clef-nuage. (Mais tout est mutation, n’est-ce pas :) )

Pour tous les goûts, toutes les formes de vie. Voici à la volée :

* * TAURUS * *

Corrida, Patrimoine, Aberration. Avant toute chose, visiter absolument le billet complet, et parfait, d’Hell-Girl depuis le phare ami PsychoPompe : Destructeurs, guerriers, guérisseurs. Tout y est. Y compris le militantisme à plumes pour les bêtes à poils. (Et à poil, oui, nue, exsangue et droguée, devant les habits rutilants, féminins, meurtriers, devant le tissu de civilisation qui habille la viande fraîche, corticale, qui décore la boucherie pure et simple, la soif de sang et de souffrance, qui) – bref. Allez-y. Lire la suite

Publicités

Source : http://www.reseau-antispeciste.org

Animal mon frère, dans tes yeux je lis ta peine. Ton regard tragique, celui qui changea le cours de ma vie, celui, lucide et terrifié, lors du dernier souffle à l’abattoir, celui qui me dit «  Mais que faites-vous donc de nous « . Ce regard de sujet conscient, ce regard de bête.

Transmission virale, contamination empathique, de sujet objecteur à sujet re-subjectivé. Objecteur de conscience animale.

*** CE BILLET-MENAGERIE DEMENAGE SANS MENAGEMENTS
SUR CETTE PAGE EN HAUT DE CLEF
,
MEME TITRE ET NOMBREUSES MISES A JOUR :)
***

Petite Edite : j’en suis désolée mais je ne parviens pas à translater simplement les 74 commentaires de ce billet sur la nouvelle page. Je les laisse donc ici en archivage, pour l’heure, tant pis, et je vous encourage à  (continuer à) utiliser la nouvelle page pour les futurs commentaires, merci :)

…Et en profiter vite car le streaming – légal – n’est en place que quelques jours ! Au programme de ce stimulant documentaire sur les eco-warriors de par le monde, encore des désobéisseurs pas-assis-pas-couchés-et-pas-d’accord :

Ils ont établi leur camp dans la canopée des séquoias de Californie du Nord ou de l’Oregon. En rupture avec l’American way of life, ils ont décidé de donner leur temps, et pour certains leur vie, à la protection de la nature. Leurs inspirateurs sont des poètes et des philosophes comme Henri David Thoreau (l’auteur de La désobéissance civile). Ils ont des airs angéliques, tiennent des propos fondés mais qui sonnent le plus souvent utopiques. Ailleurs, ces nouveaux guérilleros éperonnent les baleiniers japonais en Antarctique ou s’accrochent au-dessus des voies ferrées pour bloquer les trains de déchets nucléaires en Allemagne. Parfois, pour défendre ce à quoi ils croient, certains basculent dans l’illégalité, s’en prennent aux forestiers ou aux exploitants de bois, sabotent des laboratoires de vivisection ou brûlent des 4×4. Ils sont alors forcés à la cavale ou à la clandestinité.
Pour le FBI, ce sont des terroristes. L’agence fédérale les a officiellement désignés comme la seconde menace pour la sécurité intérieure des États-Unis après Al-Qaida. Elle fait peser sur ces militants verts une répression féroce et sans précédent. Le Animal and enterprise terrorism act, un volet spécial des Patriot acts américains adopté sous la pression des lobbies industriels, donne désormais la possibilité aux autorités de réprimer toute forme de protestation. Des avocats défenseurs des libertés publiques et des ONG comme Greenpeace dénoncent cette dérive liberticide, aux États-Unis comme en Europe.

Chemin des marins et des suspendus aux arbres :

LES INSURGES DE LA TERRE – Documentaire 53 mn – sur Arte.tv

Je le vois avant écroulement du mercredi et je reviens en dire un mot dès que possible, et citer quelques extraits de l’article du Canard de ce jour. Thoreau Rules ! :)

(En images, le drapeau de Sea Shepherd piqué sur NeoPlanete, lien & infos dans la colonne de dextre. Pardon du passage en éclair !)

+ + + EDIT : LES LIENS PIRATES + + +

Une mini-plongée en eaux anarcho-écologistes et voici la moisson marine / forestière : Lire la suite

Tofu stoïque

Un an pile ! Un an que je suis tombée sur cette interview qui nous a conduits, à peine quelques jours plus tard, vers le végétalisme le plus obstiné – et cela a donc fait ce Samhain un an sans produits animaux, yep :)

Ce n’était pourtant pas le propos du bouquin (bien que Nicolino rende hommage aux végétariens, il n’est ni VG lui-même ni prosélyte) mais si je reprends le fil vers notre basculement, c’est précisément *cette* photo dans *cette* interview parlant de *ce* bouquin qui m’a amené à le lire très vite et dans la foulée à (re)voir Fast Food Nation et surtout à regarder le très éprouvant Earthlings, dont certaines images sont parties pour nous hanter longtemps, à vrai dire.

Bon ! Un an plus tard, bilan des coursessi je puis dire !. Attention, cette tartine est estampillée extra-longue et sans sucres ajoutés – un peu amère parfois, même. ;) Lire la suite

…Entières, vivantes et bien affûtées.

Je commence ce billet taureau-friendly par une excellente nouvelle : l’interdiction de la corrida en Catalogne (article AFP – clic clic).
Que ce soit -il semblerait selon certains- pour des raisons politiques régionalistes ou pour la vie animale, le résultat est là et il fait franchement plaisir, surtout que l’exemple vient d’Espagne.

Donc c’est possible, donc oui les avancées existent, donc non la violence n’est pas une fatalité indévissable. (Je suis en train de bouquiner « l’âge de l’empathie », cela fait bien écho).

Dans les vagues du surf webesque sur cette belle news, je découvre et partage le site des Vétérinaires anti-corrida (des gens très bien, donc), d’où vient la présente image, et qui pose leur position, avec du contenu, de bons liens et tout – vetos qui sont contents comme tout, pour une fois ça me fait re-plaisir de linker vers ce bouchon de champagne ! :)

J’en profite pour replacer le lien de l’Alliance anti-corrida ainsi que placer celui de la FLAC (Fédération des Luttes pour l’Abolition de la Corrida) – FLAC où l’on trouve une belle carte de France avec des départements verts ou rouges – autorisant ou interdisant la corrida ; Lire la suite

Trois fois deux. Deux pétitions tombées dans le nid, primo, en plein réchauffement climatique et informatique. La première, en anglais, vient de Planète sans visa – où l’on lira avec tristesse et écœurement, pour moi du moins, les dernières nouvelles déprimantes concernant la réintroduction de l’ours – et consiste à protéger le site russe de la ‘Khimki forest’. La seconde, en français, vient de la Ligue pour la Protection des Oiseaux, et consiste à protéger l’habitat en danger d’un genre de passereau nommé tarier des prés.

Suivre le vol d’oiseau :

SAUVER LA FORET RUSSE DE KHIMKI (CONTRE VINCI)
– sur Planète sans visa,
infos & lien pétitionnesque dedans

NON A LA DESTRUCTION DU SITE DE MALBOUHANS
– LE TARIER DES PRES MENACE

Deux réflexions express, deuzio.
Je ne vais peut-être pas céder à l’envie de faire tout de suite un petit bilan de cette première année bloguesque (une bougie le mois prochain), je n’ai pas enregistré les requêtes bizarres qui s’effacent au fur et à mesure (à part que les arrivants cherchent surtout à apprendre la clef de fa ^_^), et mon nombre de visiteurs est tout à fait confidentiel, quoique de qualité, comme on a pu voir ;) …Et le changement cutané ne va pas se faire aussi vite que prévu, toute embrouillée que je me suis mise dans les noms de domaine, et passage bien trop compliqué pour moi vers le .org. Mais bon.

Mais, donc, deux petits trucs d’ores et déjà.

D’abord, j’ai réalisé que les coups de gueule font plus ou moins un carton, en comparaison d’autres formes de billet. Lire la suite

… Nom des neiges de mai.
Et baptême païen, en six branches, des derniers atterrissages livresques, entre trois ruminations sur le monde tel qu’il ne va pas, deux macérations -vin d’oranges et hypocras- et un abonnement aigre-doux à XXI, tardif comme les flocons…
Avec quelques 4èmes de couverture pour se réchauffer les pieds.^_^

§

Bâton de parole…

PIEDS NUS SUR LA TERRE SACREE
TC McLuhan et ES Curtis
Denoël

Un moment que je le guettais. Belle facture, sobre et sépia, photos et anthologie de textes oraux ou écrits des Indiens d’Amérique du Nord. Voilà pour combler un peu mon ignorance très vaste en ce domaine, et pour confirmer, si besoin était, que décidément, non, nous ne nous rendons pas aux fêtes costumées à thème « cowboys et indiens », même-si et justement-parce-que l’ignorance sur le destin de ces peuples, donc, est générale.
Lire la suite

… Une fable de Jean de la Fontaine Mondialisée. Où messire le Bœuf, bien moins gros mais plus nombreux que dame Baleine, se demande bien pourquoi après tout, lui, il peut se faire massacrer et exploiter, et elle non (en fait, si, c’est aussi pour ça que c’est un triste et réel fabliau).

Pour connaître la -classique- moralité en forme d’argument qui tue de cette sombre histoire, il faudra aller au bout de cette petite traduction from Global Voices, la blogosphère du monde là-dehors :

LE JAPON ET LES BALEINES A NOUVEAU AU CŒUR DE LA POLEMIQUE

En résumé, il y est question entre les lignes de statut de l’animal, le bouffable, le non-bouffable, le en danger d’extinction, le à la mode de chez nous versus à la mode de ailleurs, le à pattes versus à flot.
ça n’a l’air de rien, mais ça secoue un peu les neurones — et c’est une des situations de controverse où il est fort pratique de ne bouffer ni Bœuf, ni Baleine. :P

Ni Thon rouge d’ailleurs ! Voir toujours chez les mêmes :

SURVIE DU THON ROUGE : LA PAROLE EST AUX EXPERTS JAPONAIS

… Cet article-là, je ne sais trop quoi en penser, mais ce n’est rien de dire que ça fait un drôle d’effet.

Photo from jadislherbe, blog abritant justement, sur ce « sujet animal », des extraits de L’ANIMAL SINGULIER de D. Lestel, sous le titre de « Qui est sujet ? Profond tournant du monde, retour et nouveauté« .
Une lecture revigorante et une chouette piste spécial sœur :)

Billet tryptique pour univers fractal – ou la cueillette du printemps naissant. Et si l’homme, animal urbain, choyait une fleur inhumaine… Cela donnerait peut-être le présent éclectisme.

Human Mode :
suite de la plongée en villes troubles avec le génial Mike Davis, historien auteur du Dead Cities (donc) et visionnaire philo-architectural, théoriseur causal du Grand Bordel Ambiant, dans cette belle et longue interview…

PEURS SUR LA VILLE – entretien avec Mike Davis – chez Vacarme

Bestial Mode :
brève interview de Marguerite Yourcenar, rare mais non seule écrivain à défendre un tant soit peu la cause de ces autres animaux que sont toutes les bêtes non-humaines…

CE QUE MARGUERITE VOYAIT – chez NaturalWriters

L’on ne saurait trop re-conseiller d’ailleurs, pour un joli paquet de citations & extraits bestiophiles, la Bibliothèque Virtuelle des Droits des Animaux, de Montaigne à Platon en passant par Derrida, Ovide, Sénèque et Thoreau… Ou comment se sentir moins seul, et en belle compagnie. :)

Floral Mode :
spécial dédicace à une certaine orchidomaniaque, à qui j’ai pensé en trébuchant sur ce site fou de  ces fleurs étranges, dont les photos sont effectivement à tomber…

MURS D’ORCHIDEES & ESPACES DE CULTURE – chez GMPAO

(et je n’oublie pas le prochain billet, Cultural Mode, très vite ^^)

Horloge Phénologique :
Pêchers de vigne et cerisiers sauvages en fleurs.
Forcythias jaunes.
Jacinthes, crocus, jonquilles.
… Spring Coming :)

 

…Brassée Express, ambidextres et double-vue bienvenus ! Arbre, homme, phoque, ours et puis des vagues. Il y en a pour tous les goûts,  exprès, et n’ayant toujours pas trouvé le moyen de dire simplement que tout ça, c’est pareil-tout-lié-tout-connecté, je sème à tout vent des choses à voir, à lire, à signer :

NESTLE ET LA DEFORESTATION INDONESIENNE – from Greenpeace
(c’est la Badinter qui va pas être contente)

« LE TIBET SURVIVRA-T-IL ? » – ENTRETIEN AVEC LE DALAÏ LAMA – from Tibet Info
(ben j’ai appris plein de trucs)

PETITION POUR L’ARRET DEFINITIF DE LA CHASSE AUX PHOQUES – from Fourrure Torture
(rapport au Canada et tout ça. Et aux phoques un peu aussi)

TANT QUE NOS FRERES MARCHERONT – témoignage d’un centre de rétention – from Cimade
(thx à nouveau à Hélène pour le lien, effectivement très fort et dérangeant. Comme si on y était, c’est-à-dire en enfer aléatoire)

OURS 2010 – from… Ours 2010
(pétition toujours active… et j’aime bien *aussi* les ours ^^)

ANDRE BRINK, LA PALESTINE ET L’HOLOCAUSTE – from Nouvelles d’Orient / Les Blogs du Diplo
(…et j’aime bien *aussi* André Brink. « Une saison sèche », je pense que c’est celui-là, m’avait bien marqué)

SAUVONS NOS OCEANS – from Avaaz
(Bloup ! Apparemment encore active, même si décision prise en Britannie…)

… Et voilou. Le mélange est totalement volontaire, et regroupe une bonne part de mes thématiques de cauchemars…
Aimerais donner plus de newz perso mais le temps manque. Bientôt peut-être. Maybe… take care & good fights :)

Pour refuser que cette B.B.I. (Boucherie Barbare Innommable)  soit inscrite dans le patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que « bien immatériel », l’on peut apporter sa signature ici :

PETITION – NON A L’INSCRIPTION DE LA CORRIDA A L’UNESCO

Pour en savoir plus sur le sujet, et apposer sa patte sur d’autres pétitions, voir L’Alliance Anticorrida, qui comprend non seulement quelques transfuges de chez Charlie –qui s’est positionné de longue date sur la cause animale– mais surtout plein d’infos et de possibilités de faire entendre sa petite voix.

La liste des combats gagnés, légalement, y prouve que non, ce n’est pas inutile, et que l’on peut contribuer à améliorer les choses, voire –utopia mode– modifier les regards…

(Décidément ce blog est de plus en plus un présentoir à pétitions !
Un jour, je causerai de celles qui ont leur petit succès, et des autres ^^.
Et si tout cela semble disparate, c’est volontaire.
Car toutélié, comme on sait)

By Greenpeace, la nouvelle mouture du guide OGM permet de trier ses courses en ligne — et même depuis son smartphone si jamais. Ah, tous ces bô produits de supermarché bien farcis d’OGM, de sel, de gras caché, de porc planqué…

 

GUIDE DES PRODUITS AVEC OU SANS OGM – GREENPEACE

Où il est démontré à nouveau que le pouvoir est dans le caddie ^^

Note : il va de soi que, plutôt que de mémoriser la looongue liste des produits transgéniques, il serait plus malin de commencer par :

* se tourner vers le bio
* sortir sa calculette pour constater que viandes et plats préparés éclatent la facture, et que le bio a des prix moins exorbitants si on change ses menus,
* suite logique : diminuer ou abolir la consommation de produits animaux… Boucle is boucled. ;-)

Les mains dans les tripes et le sang toute la nuit (sombre onirisme) comme le furent celles de mon aïeule, en vrai, jadis, se levant à trois heures du matin pour laver des tripes, les pattes dans l’eau froide. Ce fut, d’après ma mère –sa fille donc– son dernier boulot.
C’est ce cauchemar glauque et ce souvenir triste qui m’ont décidée à poster ces quelques liens.
Pas d’images sanglantes, ni de cris déchirants, par là. Mais la violence, feutrée par le voile du langage (ou du foin), y est pourtant bien présente. Lire la suite

Un Noël même pas gavé

Colère de saison, et deux liens à déguster sur des toasts grillés de jour férié…
C’est le MANIFESTE POUR L’ABOLITION DU FOIE GRAS, vous savez, cet organe malade que nous ingurgitons (que j’ingurgitais de même jusqu’à il y a peu !), et dont la production est interdite dans de nombreux pays, pour cause de torture animale, et de conditions juste horribles.

Et c’est aussi une PETITION POUR L’INTERDICTION DU FOIE GRAS, vous savez, cet organe malade qui, etc.

Ouala, c’était juste pour dire, à l’instar de Mamzelle K,
« …qu’on est libres / de pas faire / comme on nous dit« .

Allez, Joyeux Noël. ^^