Tag Archive: photo


C’est reparti ! C’est au tour du bar associatif Ô Crée Louche d’accueillir l’exposition de la mission civile 14O en Palestine. L’expo relative à mon carnet de voyage (toujours consultable et commentable sur le blog Petits Cailloux de Palestine) poursuit donc sa route dans les Pyrénées ariégeoises :

Petits Cailloux de Palestine
Mission civile 140 – textes & photos
au Crée Louche à Engomer
du 24 septembre au 20 octobre

Pour ceux qui ont manqué la première mouture, et en fait pour tout le monde. N’hésitez pas à y passer et à laisser vos impressions :)

Avec un gros merci à l’association culturelle bénévole Crée Louche qui a accepté de se lancer dans la transmission de ce témoignage. :)))

Galets virtuels pour mon carnet de voyage palestinien. Récit et photos de cette mission civile, avec deux ans de retard, de gestation et de mille questions sans réponse, sont déposés ici :

Petits Cailloux de Palestine

En guise d’introduction…

2008… Petits Cailloux de Palestine se veut le lieu où je tente de semer quelques galets, notes et photos, de mon -si bref- voyage palestinien.

Sachant que l’on ne dira jamais assez, et jamais assez bien. Qu’il restera toujours un doute sur l’efficacité de la transmission, la réalité du message, la foi ou la (dé)raison que l’on place dans tout cela. Et sachant que se taire sera pire. Mais qu’importe. Allons-y, Yallah. (…)

Pendant réel au carnet virtuel, une petite partie de ces photos sera exposée en Ariège, à la Batteuse Hydraulique d’Audressein, du 14 août au 19 septembre :

…Et voilà. Je ne fais pas trop long (le blog dédié l’est suffisamment), je vous souhaite une bonne lecture et éventuellement une bonne expo :)

(Et vous ne pouvez pas vous imaginer,
même si ce n’est pas grand chose
et même si c’est avec des années de latence,
ce que ça me soulage d’arriver *enfin*
à faire passer ce lien et cette affiche :) )

A travailler avec des enfants, je commence par eux : Askarkids est le livre-résultat d’un atelier photo réalisé par les enfants du camp de réfugiés d’Askar. Souscription ouverte, et petit prix (15 euros au lieu de 20, port non compris) jusqu’au 15 juin.
Pour feuilleter et/ou souscrire, c’est là :

ASKARKIDS – Editions de Juillet

Et en voici la présentation :

Le projet d’ateliers photo avec les enfants du camp de réfugiés d’Askar, en Cisjordanie, est né de la collaboration entre le photographe François Legeait, auteur de « Palestine 141 » (Editions de Juillet, 2008), et les fondateurs du centre social du camp.

Agés de 9 à 15 ans, la plupart n’avaient jamais tenu un appareil photo. Ils ont appris à prendre leur temps, à poser leur regard, à dégager du sens. Un travail où il est question de perspectives qui ne sont pas uniquement graphiques…

Armés d’appareils de récupération, d’une énergie intarissable, et d’une immense envie de dire, dix-neuf « Askar kids » témoignent ici de leur quotidien, en même temps que d’étonnants talents de photographes !

EDIT : lien vers la critique que j’en ai faite sur Babelio.


*

& autres nouvelles… de Palestine donc.

Dans le flot des articles et réactions qui sont exponentielles (en nombre) depuis lundi, je retiens cet impeccable article, net, précis, sans appel, d’Alain Gresh sur son blog Nouvelles d’Orient, chez le Monde Diplo. J’ai eu l’occasion de dire rapidement que je venais d’acquérir l’édition actualisée de son « Israël, Palestine, vérités sur un conflit », j’en dirai plus dans un billet livresque. En attendant :

ISRAEL, L’IMPUNITE JUSQU’A QUAND
– par Alain Gresh – Nouvelles d’Orient
Lire la suite

Ai posé de nombreux petits pas de pierre le long de mes découvertes sur les jardins japonais… Celui-ci m’a particulièrement touchée, par son abord inhabituel  et de grande qualité. Photos en noir et blanc des jardins de Tokyo, nuancées et, je ne sais trop pourquoi, bouleversantes.
Peut-être une des voies cachées pour ressentir ce fameux fuzei, sentiment poétique teinté de… de… , qui est le but ineffable de tant de travail, d’humilité et de patience dans un jardin.

La troublante visite est par ici :

Tim Porter – Paradise : The gardens of Tokyo

***

Pour s’en remettre et poursuivre sur cette verte voie, un site francophone sur la taille des arbres (niwaki), Le jardin de Perelandra, bien fait et « à la croisée des chemins » lui aussi. Livre commandé, je le crains. ^^

Et vers un site anglophone vraiment complet, liens , galeries, vocabulaire (et avec exhaustives photos, en couleur cette fois), je donne ou redonne le lien vers Japanese Gardens du Bowdoin College, je n’ai pas pu trouver mieux pour l’heure. Et voilà.

(Entrée déménagée de MS et ré-éditée ici)

En fait c’est tout simple :

Les tomates industrielles ne sont pas chères car elles sont fabriquées par des esclaves.

Reportage photo au Sud de l’Espagne, par Thomas Chassaing, photographe et ancien infirmier psy, disponible entièrement sur son site & portfolio :

THOMAS CHASSAING – LE JARDIN DE L’EUROPE OU LE 3E MONDE

« Espagne, Province d’Almeria, 2007. Un travailleur immigré sénégalais faisant la récolte de pastèques dans une serre« >

…Pour celles et ceux qui n’avaient pas forcément compris pourquoi l’industriel est moins cher que le bio.
…Et puis pour toutes celles et ceux que les êtres humains, ça intéresse.

(Coup de chapeau au passage au photographe qui rend disponible l’intégralité de son reportage !)

§§§

Reprise également de quelques autres liens plus ou moins récents :

COPENHAGUE 2009, L’ULTIMATUM CLIMATIQUE… à signer et partager, vraiment.
LES SORCIERES DE BROCELIANDE… à signer aussi, et partager aussi, vraiment aussi.
UNE CLINIQUE JAPONAISE EN BOIS MASSIF… à voir et à rêver que ça se propage, vraiment.
TREES FOR LIFE, RESTORE THE CALEDONIAN FOREST… à planter et replanter, vraiment de vraiment.

§§§

(le next épisode traitera « De la cicatrisation au miel des plaies félines douteuses et surinfectées »)

Quelques plantes médicinales croisées par temps de pluie… :)

Lire la suite